user_mobilelogo

Plusieurs statuettes présentées lors de la vente Tradition Bretonne de Morlaix, chez l’OVV Dupont et Associés.

J’ai plus particulièrement retenu :

N°179
Une Sainte Anne apprenant à lire à la Vierge, d’Anie Mouroux. Hauteur 27 cm, page 60 (en haut) de Terres Sacrées.
Modèle classique, quoique le blanc soit plus rare que le polychrome, mais exemplaire intéressant en raison de son inscription et de sa dédicace : Dédiée à notre jeune cousine Anne de Lacretelle 26 juillet 1934 Anie Mouroux-Martin Jean-Etienne Martin.
Malheureusement, la statuette présentait de nombreux sauts d’émail. Elle partait, au marteau, à 340 € sans les frais de 24 % TTC.
N° 188
Cette Notre Dame des Grâces PPN,  modèle plus connu sous Notre Dame des Agonisants, attirait aussi l’attention.
Sans marque de fabrique (Origine Grande Maison HB au XVIIIe siècle, reprise par Henriot par la suite), elle porte sous le socle une croix dans la pâte que Bernard Verlingue, Directeur du Musée de la faïence de Quimper, pense être une marque d’estampeur. Cette croix, retrouvée sur quelques pièces et modèles différents, figure notamment sur la statuette présente à la page 113 de Terres Sacrées.
Pourquoi ces exemplaires étaient-ils ainsi marqués ? Il semblerait que cette croix ne soit jamais accompagnée d’une marque de fabrique. Pourtant la qualité est là. L’enquête se poursuit !
Donc, ici, l’absence de marque ne signifie pas, à mon avis, une production avant l’apparition des marques à Quimper vers 1870. J’attribue cette ND de Grâce à la faïencerie Henriot, au début du XXe siècle.
Elle était adjugée à 200 € sans les frais, une belle acquisition sans se ruiner…
N° 194
Le décor magnifique de cette grande Sainte Marie excitait les enchères qui voyaient deux amateurs ferrailler jusqu’à 1 600 € sans les frais.
Elle porte la seconde marque HB sur le socle, donc années 1880 -1900.
Le socle a été rajouté sous la statuette, puis collé avec de la barbotine.
Décrite page 123 (en haut) de Terres Sacrées. Hauteur 68,5 cm.
N° 278
Enfin, mais non des moindres, une rare statuette dont je ne connaissais jusqu’à présent qu’un exemplaire, présent page 184 de Terres Sacrées, dénichée en son temps chez nos amis Belges.
Elle porte au revers une petite histoire de René Quillivic :
Santez dis hano
Il y a au paradis une petite sainte qui n’a pas de nom les autres Saints l’appellent Santez kole hano ce qui veut dire en breton la Sainte qui a perdu son nom et comme personne ne la connaît elle ne reçoit jamais de prière alors les autres Saints lui donnent chacun une des leurs et à la fin de l’année c’est elle qui en a le plus.
Hauteur 49 cm. Manufacture de la Grande Maison HB, vers 1935.
Elle trouvait un nouveau foyer pour 1 500 € sans les frais.

Actualités

Actualités

Actualités

Les dernières infos

Histoire

Histoire de la faïence

Histoire

Frise historique

Ouvrages

Ouvrages

Ouvrages

Liste des ouvrages sur les faïences

Statuettes

Statuettes

Statuettes

Informations sur les statuettes

Galerie